- Enregistrement - ?

[PS1] Rascal

Vous trouverez ici toutes les suggestions concernant la PS1.
Règles du forum
Pour suggérer un jeu que vous pensez être potentiellement intéressant pour une émission Joueur du Grenier, rendez vous dans cette rubrique !

[PS1] Rascal

Message par Linkinito » 29 Mai 2012, 19:58

Rascal

Spoiler :
Image


Console : PlayStation

Sortie : 1998

Développeur : Traveller's Tales (ayant aussi développé les calamiteux Sonic 3D Blast et Sonic R déjà vus dans la vidéo du JDG "De la 2D à la 3D")

Éditeur : Psygnosis

Rascal fut le tout premier jeu que j'ai eu sur la PlayStation, avec Spyro. Si j'avais adoré ce dernier, que j'ai fini à des dizaines de reprises, je n'ai, à l'heure actuelle et 13 ans après, toujours pas fini Rascal. Pourquoi ?

- Maniabilité calamiteuse, surtout pour un jeu de plate-forme !

- Caméra pourrie

- Niveaux labyrinthiques et bourrés d'ennemis super résistants (en même temps vu l'arme qu'on a... Un PISTOLET À BULLES !)

- Scénario naze

- Boss impossibles à vaincre sans tricher !

En bref, un jeu de merde ayant tous les critères pour que le Joueur du Grenier teste ce jeu. Heureusement pour nous, que Traveller's Tales a réussi à s'améliorer en sortant les jeux Lego (Star Wars, Indiana Jones, Pirates des Caraïbes, Harry Potter, Batman...) qui sont plutôt sympas à jouer, surtout en co-op.

Vidéo Youtube :


Je compte faire don de mon exemplaire de Rascal au Joueur du Grenier à la JapaNîmes. Je n'ai plus la boîte malheureusement ! Et oui, ça date...
Linkinito
Newcomer
 
Message(s) : 7
Inscription : 29 Mai 2012, 17:40

Re: [PlayStation] Rascal

Message par nero666 » 21 Juin 2012, 23:58

Le joueur du grenier risque de péter un câble avec ce jeu.

Le truc vraiment choquant est l'absence totale de scénario. Le scénario ne comporte que deux vidéos de merde. Une au début et une à la fin du jeu. Et dans ces deux vidéos, il n'y a pas une ligne qui explique quoi que ce soit.

Il y a un autre truc qui est énervant, c'est le personnage lui-même. A chaque fois que je le vois, il me fait penser à Adibou. Avec son sac vert et son pistolet à bulles il a un charisme hors du commun. Sans compter les couinements lorsqu'il se fait toucher.

Le pistolet n'est vraiment pas précis et il faut s'acharner pour tuer les ennemis.

Le jeu est moche même pour l'époque. J'ai l'impression que les ennemis sont plats alors que les décors sont en 3D.

Le système des clés est assez risible. La clé bleue ouvre la porte bleue. Ce n'est pas la serrure qui est bleue mais toute la porte. On se croirait dans le fantôme de Mac Cregor. En plus les porte sont minuscules elles me font penser aux maisons de hobits dans le seigneur des anneaux.

La dernière chose que je peux ajouté concerne le boss. C'est le même à chaque niveau. Bonjour l'originalité.
nero666
Newcomer
 
Message(s) : 6
Inscription : 21 Juin 2012, 14:26

Re: [PlayStation] Rascal

Message par ShinFalcon » 22 Juin 2012, 06:05

En tenant compte des moyens technique de l'époque, Rascal est dans la moyenne au même titre que Spyro, mais il lui manque le côté enfantin, manque de couleur douce, pour en faire un jeu attirant graphiquement. Niveau maniabilité, c'est raide et pas toujours pratique, et la difficulté n'arrange rien... C'est pour moi un jeu moyen avec une assez grande difficulté, mais il y a pire.
Avatar de l’utilisateur
ShinFalcon
Enfant de Juron
 
Message(s) : 2670
Inscription : 21 Mai 2012, 18:37

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Only Human » 22 Juin 2012, 08:46

A la maniabilité de saut est horrible, faire des saut parfais reléve du défi .

J'ai même jamais su finir le 1er niveau, les ennemis sont atroce, le jeu est trés trés bas niveau graphiqe.

ça reste un jeu gravé dans ma mémoire mais pas pour de bonne raison
Only Human
Newcomer
 
Message(s) : 5
Inscription : 21 Juin 2012, 19:28

Re: [PlayStation] Rascal

Message par chefgeorges » 22 Juin 2012, 10:24

J'y est jamais joué mais j'en ai déjà entendu parler. Apparemment il se traine quant même une mauvaise réputation ;)
Avatar de l’utilisateur
chefgeorges
Squatteur du Grenier
 
Message(s) : 304
Inscription : 28 Mars 2012, 16:19

Re: [PlayStation] Rascal

Message par nero666 » 22 Juin 2012, 13:46

Comparé à link de zelda ocarina of time, le héros de Rascal est un grand-père en fin de vie. Je n'ai jamais vu un gamin aussi mou. Si tous les enfants de 10 ans ressemblaient à ça, les cours de récré seraient des cimetières. Le simple fait de monter sur une table parait surhumain. Quand on regarde Rayman ou Crash ce jeu est une merde vidéo ludique. Il m'a dégoûte des jeux de plate forme. même 13 ans après je ne peut pas les voir. Même pas en peinture.
nero666
Newcomer
 
Message(s) : 6
Inscription : 21 Juin 2012, 14:26

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Linkinito » 22 Juin 2012, 21:46

Je vois que le topic a quelques réponses ^^ Heureux de voir des critiques aussi unanimes concernant sa médiocrité. :) Je tiens à préciser que Rascal profite d'une "gogolcam" permanente !

Sinon j'ai pu voir le JDG himself à la Japa'Nîmes, mais je n'ai pu lui faire don de mon exemplaire, puisqu'il avait déjà le jeu (j'en ai donc profité pour lui dire tout le mal que je pensais du jeu, et qu'il était si mauvais qu'en 13 ans je ne suis jamais parvenu à le finir). Cependant je lui ai filé trois autres jeux sur PS1 (Ayrton Senna Kart Duel 2, Fisherman's Bait 2: Good Ol' Bass, et Les Razmoket : A la recherche de Reptar, qu'il avait déjà sur N64 cependant).

Par ailleurs, j'ai vu une comparaison avec Spyro : lorsque j'ai eu ma PS1 en 1998, j'avais eu Rascal, Spyro The Dragon et Moto Racer 2. Ces deux derniers m'ont laissé de très bons souvenirs, Rascal quant à lui...
Linkinito
Newcomer
 
Message(s) : 7
Inscription : 29 Mai 2012, 17:40

Re: [PlayStation] Rascal

Message par nero666 » 22 Juin 2012, 22:39

C'est vrai que Aryton Senna kart duel 2 est loin d'être le meilleur jeu de course de la ps1. L'aspect qui m'a le plus marqué est la bande son particulièrement horrible. A cause du gameplay j'ai pété un câble plus d'une fois.
nero666
Newcomer
 
Message(s) : 6
Inscription : 21 Juin 2012, 14:26

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Mikou » 29 Juin 2012, 04:04

je n'ai pas eu le courage de le terminer se jeu ma vraiment fait C....juron
Mikou
Accro à la...au riz
 
Message(s) : 1025
Inscription : 10 Avr 2012, 15:54

Re: [PlayStation] Rascal

Message par 2pas_sage » 15 Juil 2012, 03:26

Je l'ai eu aussi ! Et autant dire que je l'ai pas eu longtemps, j'ai tellement rien compris que dans le mois suivant il était de retour à la boutique. Du coup compte tenu de mes souvenirs sur la jouabilité et des vidéos en ligne, je peux affirmer qu'on a là un jeu qui pourrait tenir une vidéo à lui tout seul.

Ca va faire une assez longue chronique, je m'en excuse d'avance, mais ça en vaut le coup.


Tout d'abord, le jeu bénéficie de toutes les tares classiques de la PS1 : animation saccadée, caméra folle, graphismes hideux et particulièrement cubiques, environnements essentiellement souterrains (à vous rendre clostrophobe un prisonnier de longue durée), pas de doute, on est bien aux origines de la 3D sur console.
Une fois passé les problèmes de caméra (bien gratinés il faut le dire, même pour l'époque) et les graphismes à la traine, il reste quand même de sacrés éléments pour pourrir le jeu :

1) Scénario écrit sur un post it : surtout n'allez pas chercher une quelconque logique dans le scénar. Tout ce que l'on voit dans la cinématique d'intro, c'est un scientifique fou qui se fait enlever par un démon et un gosse (qui arrive là pour se cacher de deux espèces de fourmis géantes montées sur des ovnis) les voit partir dans un vortex en laissant tomber un pistolet à bulles. Et c'est tout !

Spoiler :


On en regretterait presque l'intro d'Excalibur 2555 AD non ?

Vu qu'il s'agit de l'intro du jeu on comprend implicitement que ce vieux pépé fait partie de la famille du gosse et que ce dernier doit aller le secourir au plus vite. Voilà.

Mais rien que dans l'intro on voit déjà des grosses incohérences dans le scénar :

_ Pourquoi un démon veut enlever un savant fou ?
_ Pourquoi il veut prendre un pistolet à bulles ?
_ Pourquoi un petit garçon se promène-t-il seul dans des couloirs vides qui ressemblent plus à une mine désafectée qu'au sous-sol d'une maison ?
_ Pourquoi le gros vilain méchant démon a un design soigné alors que les autres persos semblent tout droit sortis d'un cartoon ?
_ Pourquoi les fourmis ? Sérieusement, pourquoi ? On ne les recroise jamais dans tout le reste du jeu en plus !

Que ce soit clair, vous allez traverser le jeu entier sans la moindre explication. Vous ne savez pas quoi faire ? Cherchez ! Vous ne savez pas où aller ? Cherchez ! Sans rire, les seuls textes que vous croiserez dans ce jeu, écrits ou audios, ce sont les inscriptions dans les menus de pause et de démarrage (ah, et aussi un panneau "Saloon", dans le niveau du Far West...hum). Ce jeu est donc accessible même aux analphabètes. Une performance, en somme.

2) Maniabilité à la ramasse : Non seulement il y a un petit temps de réponse assez casse-burne pour chaque saut et chaque tir, mais diriger Rascal est à peine plus pratique que de conduire un putain de 35 tonnes. Ajoutez à ça que les gros ennemis prennent pas moins de 6 tirs pour crever et qu'ils foncent vers vous l'arme à la main dès qu'ils vous voient, et vous avez un apperçu des situations de ouf que vous devez passer dans ce jeu.

Si le système de tir était bien foutu, ça serait à peu près potable. Là non seulement Rascal ne peut que tirer droit devant lui, sans visée automatique, mais en plus la portée de votre pistolet est, disons, variable. Des fois ça touche, des fois ça touche pas. Du coup, la seule solution pour tuer les gros monstres sans se faire toucher est de reculer tout en tirant... Et comme les ennemis courent aussi vite que vous, si vous vous éloignez pour tourner autour et mieux les buter ça ne marche pas, ils seront toujours dans votre dos ! Et ça, c'est pour ceux qui n'ont pas d'arme de tir ! Du coup, la meilleure façon de passer la plupart des salles c'est de courir comme un dératé vers la sortie. Fun.

Pire ? Certains de ces ennemis mastocs sont obligatoires à tuer pour récupérer certains items, mais rien n'indique lesquels ! 90% des ennemis du jeu ne lâchent rien, pas de vie, pas d'arme, rien !

3) Difficulté renforcée: outre les gros ennemis qui prennent 200 ans à crever, vous croiserez également au détour de la plupart des salles des ennemis de petite tailles assez variés et assez chiants, tels que des chauves-souris, des rats, des araignées... Les pires à tuer étant les ennemis volants car non seulement sauter et tirer en visant juste en même temps n'est pas chose aisée mais en plus compte tenu du caractère saccadé de l'action je vous conseille de prendre des pillules contre le mal de mer avant d'entamer un niveau (en particulier pour le niveau du bateau pirate, voir vidéo).

Spoiler :


"C'est comme l'australie en kangourou, faut pas le faire..."


Et si les petits ennemis sont très faciles à tuer (un coup de pistolet à bulle et c'est réglé) vous allez devoir y mettre du vôtre parce qu'ils REPOPPENT EN BOUCLE ! Dès qu'une salle est vide, des vortex miniature les font apparaître au hasard dans la pièce à peu près toutes les quinze secondes ! Si bien que dans certaines salles, vous devrez simultanément en zigouiller cinq ou six pour avoir la paix le temps d'observer la pièce et de comprendre ce qu'il faut faire. Peut-être que les développeurs voulaient éviter qu'on s'ennuie trop ?

D'autre part, vous aimez certainement tous autant que moi les niveaux marins ? Ces niveaux où le gameplay est totalement revu (et généralement à la baisse), où vous ne pouvez pas vous défendre la plupart du temps, où en plus votre réserve d'air est comptée ? Que du bonheur hein ? Eh ben là vous en avez un peu partout, vous avez même des mondes où il n'y a que ça ! Il y en a même certains où ça se la joue labyrinthe sous-marin, histoire de pousser un peu le plaisir.

De plus, si par malheur vous perdez toutes vos vies, le seul point de sauvegarde se trouve dans la maison, à l'extérieur des niveaux qui prennent des plombes à finir. Parce que oui, même quand vous connaissez le jeu par coeur et que vous tracez comme un dingue, ça prend quand même jamais moins de 5 minutes par niveau !...

4) Des objectifs fantastiques : au début de la partie, vous apparaissez dans votre propre chambre, où il n'y a rien à faire à part sortir. Une fois dans la maison, vous voyez que certaines portes sont accessibles et d'autres verrouillées. Le seul accès ayant un intérêt quelconque est un vortex qui apparaît dans le salon et qui vous transporte dans un univers médiéval bien craignos sans que l'on sache pourquoi. Et ainsi, vous serez amené à explorer différents mondes comme une pyramide maya, l'atlantide, un musée tout aussi médiéval que le premier niveau et j'en passe.

Pourquoi aller explorer des mondes divers et variés remplis d'ennemis en tout genre, d'autant plus quand on ne sait pas où on va ? On pourrait imaginer bien des réponses possibles : chercher des pièces d'une machine cassée, trouver des artefacts magiques, sauver de précieux alliés, que sais-je ? Dans ce jeu, les développeurs ont manifestement choisi encore mieux. Ainsi, vous allez traverser l'ensemble de ces mondes pour pouvoir... ressortir chez vous. Oui, quand vous ressortez, une clé apparaît pile devant vous et vous permet d'ouvrir une autre porte de votre propre maison ! Rien à trouver d'important dans les niveaux donc, si ce n'est le plus court chemin vers la sortie.

Mais vous qui aimez chercher des trucs, vous ne serez pas en reste car l'ensemble du jeu consiste, outre le fait d'occire des ennemis à la chaîne, à chercher des clés, des mécanismes ou des boutons pour ouvrir des portes et ainsi trouver le vortex de sortie. Passionnant. D'autant plus que ces mêmes clés et mécanismes sont planqués dans des niveaux qui sont tous d'incroyables labyrinthes où la plupart des pièces se ressemblent, avec plein de recoins complètements inutiles.
Pas de quête annexe ou de trésor caché à récupérer, et personne pour vous guider non plus puisque de toute façon, tous les personnages que vous croiserez, humains comme animaux, essaieront systématiquement de vous buter. Manifestement vous n'êtes le bienvenu nulle part, vous avez une tête à claque et c'est tant pis pour vous.
Apparemment il y a aussi quelques casse-têtes à résoudre, mais comme les indices c'est pour les tapettes vous résoudrez la totalité de ces quelques épreuves par essai-erreur. Un régal.

Quant au boss de fin, que vous rencontrez à quelques occasions durant le jeu en tant que mini boss, eh bien... la méthode pour le battre reste la même pour tout le jeu. Il faut juste tourner autour et tirer sur lui quand il baisse la garde. Du pur plaisir. Et apparemment, pour plus de fun, vous pouvez vous enchaîner toutes les rencontres avec le boss sur la fin du jeu, histoire de bien accentuer encore un peu le côté relou du concept.

5) Une réalisation épique : comme on ne va pas disserter longtemps sur les capacités de la console, autant attaquer la série des "pourquoi" :

_ Pourquoi le héros n'a qu'une seule mèche de cheveux à la Titeuf qui dépasse de sa casquette, sans rien d'autre en dessous ?
_ Pourquoi il a changé de tenue entre la cinématique du début et le jeu ? un problème de sphincters peut-être ?
_ Pourquoi le big méchant du jeu ressemble à un assemblage aléatoire de pièces détachées ?
_ Pourquoi on est capable de faire des étendues d'eau fluides alors que pour la lave ça ressemble tout le temps à une sorte de vieux damier tout pourri ?
_ Pourquoi est-ce que toutes les portes sont adaptées à la taille d'un gosse ? Personne d'autre que lui ne peut passer par ces portes !
_ Pourquoi tant de plateformes volantes calées n'importe où ?
_ Pourquoi avoir choisi des textures aussi moches ?

En plus, entre les bugs de collision murale, le personnage qui disparaît par moment, les textures qui se barrent, c'est un plaisir pour les yeux.
Pire, le jeu compte sur des bugs parfois ! Par exemple, dans un passage vous devez escalader une fleur géante, suite à quoi il faut sauter à travers les pétales pour passer dessus ! Oui, à travers. Sinon, impossible d'avoir la clé.

Concernant la musique, la moitié du jeu est plongée dans une ambiance sonore type dance/electro bas de gamme qui pourrait avoir ses fans (certainement des masochistes), mais qui va vite devenir gavant quand vous vous tapez la même musique en boucle pendant tout un niveau. En fait, à la façon d'un René la Taupe ou de tout autre titre en mode Brainfucking, chaque musique va venir se graver dans votre cerveau à la vitesse de l'éclair. Et autant pour un Mario ça peut être un plus, autant là ça peut plutôt vous valoir des années de thérapie.

Au final, on a donc un jeu moche, dur, sans saveur, sans vraie logique et sans intérêt autre que découvrir de nouveaux niveaux. Combo gagnant.

Très sincèrement, je ne sais pas si Fred et Seb le feront mais compte tenu des autres jeux qui ont fait l'objet d'une vidéo je pense qu'on a là un candidat avec un excellent potentiel pour un prochain test.



Fin de mon tout premier post ! Merci d'avoir lu ^^

 

edit 27/10/12: mise des vidéos sous spoiler par solidarité avec ceux qui surfent en 56K ^^
Dernière édition par 2pas_sage le 12 Juil 2013, 02:45, édité 6 fois.
Avatar de l’utilisateur
2pas_sage
Squatteur du Grenier
 
Message(s) : 494
Inscription : 22 Juin 2012, 23:14

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Juuko » 15 Juil 2012, 15:57

Oh ce jeuuuuuuuuuuuuuuu ..

Je m'en souviens depuis mon enfance, il ma traumatisé. Injouable ..
Juuko
Newcomer
 
Message(s) : 5
Inscription : 15 Juil 2012, 12:28

Re: [PlayStation] Rascal

Message par KiNAii » 30 Août 2012, 19:13

Bonsoir,

Pardonné moi j'ai doublonné cette médiocrité ='(

Pour l'avoir eu ce jeu dans mon enfance je n'ai jamais compris ou je devais aller, je repassais des centaines de fois dans les mêmes salles pour tuer encore et encore les mêmes mobs ...

Les développeurs étaient bourrés quand ils ont fait le jeu ?

Déjà juste la tenu du personnage .. C'est juste hideux !!

Comparé a Zelda Ocarina Of Time sortie la même année il y a des siècles de différences !!

Sérieusement même l'arme du personnage est bidon, UN PISTOLET A BULLES !!

Mais qu'est ce qu'on va foutre d'un pistolet à bulles ?

Franchement je pense qu'on tiens vraiment un jeu épique compte tenue de tous les défauts de ce jeu (Game play se résumant à sauter partout et ESSAYER de tuer des ennemies, Caméra bidon, un jeu de plate forme aussi évolué qu'un salami (Euh quoi que le Salami est quand même OP ^^))

J'espère pouvoir voir dans les prochaines vidéos Grenier se péter les dents sur ce "truc" =D

Bonne chance pour la suite =p

KiNAii
KiNAii
Newcomer
 
Message(s) : 1
Inscription : 30 Août 2012, 10:44

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Dashen » 30 Août 2012, 19:17

Les angles de caméra...Puis comme l'a dit Shin c'est raide et puis je n'ai pas vue de système de visé automatique, donc pour kill un adversaire... Bref il est pas super moche sinon graphiquement.
Avatar de l’utilisateur
Dashen
Squatteur du Grenier
 
Message(s) : 460
Inscription : 19 Mai 2012, 16:03

Re: [PlayStation] Rascal

Message par ShinFalcon » 30 Août 2012, 19:18

Attention, Zelda : Ocarina of Time est sorti sur N64, une console quand même plus puissante qu'une PSX ;)
Avatar de l’utilisateur
ShinFalcon
Enfant de Juron
 
Message(s) : 2670
Inscription : 21 Mai 2012, 18:37

Re: [PlayStation] Rascal

Message par chefgeorges » 30 Août 2012, 22:15

ShinFalcon a déclaré
Attention, Zelda : Ocarina of Time est sorti sur N64, une console quand même plus puissante qu'une PSX ;)


Et puis les 2 jeux ont tellement rien à voir que les comparer c'est comme mettre Nadine Morano à côté de Stephen Hawking pour se convaincre que l'un des deux seulement à un QI à 3 chiffres, lol.
Avatar de l’utilisateur
chefgeorges
Squatteur du Grenier
 
Message(s) : 304
Inscription : 28 Mars 2012, 16:19

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Seifer82 » 31 Août 2012, 13:15

ce jeu est vraiment mauvais

la vitesse du personnage et sa maniabilite sont hideuses.

je me rappelle de barre de rire suite a une crise de nerf parce que tout mes sauts etaient foires.

Ce jeu n est pas moyen, il est mauvais a cause du perso.
Coucou, tu veux voir ma mite?

Je m`engage a ce que ma signature ne depasse jamais les 3 lignes de textes, pour montrer qu`une petite signature, c`est plus mignon.
Avatar de l’utilisateur
Seifer82
Enfant de Juron
 
Message(s) : 3766
Inscription : 28 Mars 2012, 14:49

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Emmettbrown350 » 01 Sep 2012, 13:46

Ce jeu est tout simplement un des pires auxquels j'ai pu jouer. Je me suis inscrit aujourd'hui pour faire un topic sur RASCAL mais je me suis rendu compte qu'il existait déjà ^^. RASCAL est vraiment digne d'un test du jdg rien que pour son intro et ses niveaux impossibles tant à cause de la maniabilité du perso qu'à la caméra pourrie!

J'ai aussi testé le seul code disponible dans ce jeu : je l'ai appelé le téléporteur au pif.

Pourquoi? Tout simplement parce qu'il est incompréhensible à première vue! Une fois activé, vous voyez une suite de 3 lettres avec un numéro au hasard que l'on peut changer de manière quasi aléatoire et qui nous amène donc à un level aléatoire comme un boss de fin niveau! J'ai testé toutes les coordonnées possibles ( une horreur) et certaines, je ne sais plus lesquelles, permettent d'arriver directement à la cinématique de fin toute aussi incompréhensible que l'intro.
Avatar de l’utilisateur
Emmettbrown350
Newcomer
 
Message(s) : 1
Inscription : 01 Sep 2012, 11:17

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Cloud342 » 15 Oct 2012, 20:28

xD c'est marrant je me suis moi meme inscrit aujourd'hui pour qu'il test ce jeux (http://www.joueurdugrenier.fr/forum/presentation/presentation-cloud342/) alors j'espere vraiment pouvoir le voir joué au pire jeux de ma vie +1 pour le test :)
Cloud342
Newcomer
 
Message(s) : 3
Inscription : 15 Oct 2012, 17:37

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Coops93 » 20 Oct 2012, 21:23

J'ai fait un topic sur ce jeu y a un moment, mais je vois qu'il a été déja proposé ^^

Je suis pour que JDG fasse le test de ce jeu +1

Ca va être un poids encore plus horrible pour lui mais bon xDpoc
Avatar de l’utilisateur
Coops93
Newcomer
 
Message(s) : 7
Inscription : 20 Oct 2012, 17:59

Re: [PlayStation] Rascal

Message par hojo » 26 Oct 2012, 15:27

Une horreur sans nom, ce "jeu"

Fan de plateforme, j'm'étais fait violence pour avancer dedans, et comme tout le monde...

Arg ... IMPOSSIBLE !!!facepalm
Avatar de l’utilisateur
hojo
Newcomer
 
Message(s) : 3
Inscription : 12 Oct 2012, 12:15

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Coops93 » 27 Oct 2012, 14:48

Moi aussi à l'époque c'était pareil ! J'ai galéré pour avançer dans le jeu, et puis là aujourd'hui, ca l'est toujours autant mais vu que je le connais très bien depuis l'époque, je l'ai terminé en conservant 9 vies parce que t'es obligé d'en sacrifier au moins 4 lors de l'affrontement final ! consterne

EDIT : Je ne peux que soutenir la popularité de ce jeu dans ce double post vous voyez ?seal

Edit de Cladall : On évite les double posts qui n'apportent rien comme stipuler dans la charte, merci.
Avatar de l’utilisateur
Coops93
Newcomer
 
Message(s) : 7
Inscription : 20 Oct 2012, 17:59

Re: [PlayStation] Rascal

Message par Moumup » 28 Jan 2013, 17:15

Aaaah Rascal j'avais eu ce jeu en démo, 2 choses me reviennent maintenant:

 

1-Difficile deprime

 

2-graphisme digne d'un mec sous LSD

 

histoire d'enfoncer le clou:

 

[spoiler]http://www.youtube.com/watch?v=-lkGuLyujP0[/spoiler]
Moumup
Newcomer
 
Message(s) : 9
Inscription : 28 Jan 2013, 14:20

Re: [PlayStation] Rascal

Message par indik92 » 17 Avr 2013, 18:24

Moi j'ai bien aimé! En ces cas là, CROC ne vaut pas mieux à part niveau scenar ptet et encore
indik92
Newcomer
 
Message(s) : 6
Inscription : 16 Sep 2012, 07:02

Re: [PS1] Rascal

Message par 2pas_sage » 12 Juil 2013, 02:48

Pour l'avoir testé aussi, CROC avait quelques beaux problèmes de maniabilité et peut-être aussi de caméra, mais au moins quand tu faisais un truc tu savais que c'était ce qu'il fallait faire, du coup c'était fun. Je sais pas qui a réussi à finir cet étron atomique de Rascal, mais je suis sûr à 400% qu'ils sont au moins dix fois plus nombreux à avoir fini CROC.
Avatar de l’utilisateur
2pas_sage
Squatteur du Grenier
 
Message(s) : 494
Inscription : 22 Juin 2012, 23:14

Re: [PS1] Rascal

Message par Denkinow » 18 Juil 2013, 08:41

j' ai arrêté la video au bout de 10 secondes.

On a un terme chez nous pour désigner ce genre de jeu : Un jeu gerbotine .

avec cette caméra qui bouge tout le temps... faut être maso pour jouer à ce truc ...

Le fléau de la 3D .

Par lui même le jeu semble dénué de tout intérêt .

une horreur ...

Un jeu qui veut simplement faire de la 3D pour de la 3D sans avoir de fond .

juste une pompe à fric .

J' ai vu quelqu'un dire que cela lui évoquait de manière désagréable Adibou ... ben pareil .

Encore un jeu fait par des voleurs qui programment avec des moufles .

Quelqu'un de très célèbre dirait : " What they are thinking?"

Well nothing .
Poussez Voooooooussssss!!!!!
POUSSEZ VOUS PLUUUUUUSSS!!!

Image
Avatar de l’utilisateur
Denkinow
Fan de simulateurs allemands
 
Message(s) : 766
Inscription : 29 Mars 2012, 06:48
Localisation : Terre et ses environs . Détecteur de foutaises spatiales et sidérantes.Aime le yaourt martien.

Suivant

Retour vers Playstation (PS1)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité